Les règles à respecter pour les tatouages dans les entreprises de transport de voyageurs


Un tatouage entreprise se fait de plus en plus courant. Ceci dit, le fait est que celui-ci n’est pas toujours accepté pour de nombreuses raisons. Nombreux sont en effet aujourd’hui les sociétés de transport qui interdisent, ou qui, à la limite, demandent à ses employés de les cacher durant le service. Certaines sociétés ont même évoqué dans leurs manuels que le tatouage entreprise n’était pas autorisés. Les employés concernés étaient en ce sens conviés à dissimuler toute chose y ressemblant. Il est à savoir que les piercings jugés trop vulgaire comme ceux sur la langue étaient aussi concernés par la note.

Le travail et le tatouage ne font pas bon ménage dans le secteur du transport aérien

Le secteur aérien est le domaine qui demeure le plus stricte concernant le port ou l’exhibition d’un tatouage durant le service. Si le tatouage entreprise n’est pas un motif de refus d’embauche, le fait est que le règlement impose toutefois aux embauchés de les dissimuler lors du servie.  Les salariés sont aujourd’hui habitués à cette règle et s’organisent en ce sens. Il est à dire qu’il existe d’ailleurs plusieurs manières de dissimuler un tatouage entreprise selon les cas. Chacun possède ses petites astuces.

Le cas du tatouage dans les autres secteurs

Dans d’autres secteurs outre le transport aérien, le cas du tatouage entreprise n’est pas un véritable problème. C’est notamment le cas du secteur ferroviaire qui n’est du tout strict concernant le sujet. Le tout est seulement de respecter la norme du secteur tout en restant le plus correct et le plus courtois possible. La qualité du service n’est pas l’apparence du personnel. Ce qui est sûr c’est que le tatouage entreprise n’est pas un sujet tabou pour toutes les sociétés. Bref, il ne reste plus qu’à choisir la compagnie et le secteur qui convient.